Aidez-nous à identifier de nouveaux cas de résistance aux PPP

Vous pouvez nous aidez

Le réseau souhaite tenir à jour la liste des cas de résistance officiellement publiés en France. Pour cela, R4P a besoin de vous.

  voir la liste des cas de résistance 

Qui est concerné ?

Tout utilisateur de produits de protection des plantes en agriculture (grandes cultures, vigne, cultures « mineures », maraîchage…) ayant :

  • effectué un traitement et obtenu une efficacité insatisfaisante sur un ou plusieurs bio-agresseur(s) ;
  • soupçonnant être face à un cas de résistance ;
  • n’ayant pas trouvé « son » cas de résistance potentiel dans les listes présentes sur ce site.

Vous êtes dans cette situation et vous souhaitez un avis d’expert ou une analyse de résistance ? Votre mission, si vous l’acceptez, consistera à remplir le questionnaire de signalement de cas de résistance potentiels.

Le but de ce questionnaire est d’identifier des suspicions de nouveaux cas de résistance, en France. Comme de nombreuses raisons autres que la présence de résistances peuvent expliquer un échec de traitement, nous vous remercions de bien vouloir remplir le plus complètement possible le questionnaire, et de ne rapporter que des cas d’échecs de traitement qui ne soient pas facilement explicables autrement que par la présence possible de résistances.

Sur la base de l’analyse de vos réponses, des savoir-faire et disponibilités des laboratoires concernés des actions de recherche pourront être entreprises afin de :

  • vérifier la réalité des cas de résistances signalés (confirmation de la résistance par des tests biologiques, caractérisation des mécanismes génétiques et de l’implication pratique de ces derniers) ;
  • si nécessaire, développer des outils de diagnostic et établir la répartition des résistances identifiées afin de permettre de gérer le problème et de limiter les pertes d’efficacité des produits de protection des plantes en cause.

Ce questionnaire pourra vous sembler long et détaillé. Ceci est nécessaire pour nous permettre de différencier les cas de résistance potentiels des échecs de traitements dus à d’autres causes. Nous vous remercions donc par avance pour le temps que vous voudrez bien consacrer à le remplir le plus complètement possible.

Avant de vous lancer, merci de bien vérifier que « votre » cas ne se trouve pas déjà dans les listes des cas publiés.

  1. Remplir le questionnaire en version Word, ou version pdf. Avant de remplir le questionnaire, lire la petite notice explicative.
  2. Envoyer le questionnaire rempli à :
  • contact-r4p@inra.fr (version électronique)
  • Christophe Délye, INRA – UMR Agroécologie, 17 rue de Sully, 21000 Dijon (version papier)

Les nouveaux cas de résistances (ou de suspicions de résistances) doivent également faire l’objet d’une déclaration auprès du dispositif de phytopharmaco vigilance de l’Anses. Merci de vous rendre sur la page de signalement des effets indésirables du site de l’ANSES.