R4P propose une classification universelle des PPP

La lutte contre les bioagresseurs des cultures fait appel à des PPP d’origine naturelle ou synthétique. Des classifications indépendantes des PPP sont disponibles et présentées selon leur usage mais ne tiennent pas compte du fait que certains bioagresseurs parfois biologiquement très éloignés possèdent cependant des cibles biochimiques communes, pouvant être inhibées par des modes d’action communs.

Par ailleurs, les solutions de biocontrôle sont souvent partiellement représentées dans ces classifications, alors que beaucoup sont homologuées en France et que leur utilisation prendra progressivement de l’ampleur dans les prochaines années. Certaines d’entre elles peuvent être confrontées à l’adaptation des bioagresseurs ciblés, ce qui justifie leur intégration dans cette nomenclature des PPP.

La classification universelle des PPP présentée sur ce site, tient compte de ces particularités, et accorde le même code aux modes d’action homologués à la fois contre des pathogènes, insectes, acariens et/ou adventices.

Classification universelle des PPPs